L'espion qui m'a largué introduit une charmante comédie entre copains dans un film d'espionnage générique

Photo : Hopper Stone (Lionsgate Entertainment)

Commentaires B-

L'espion qui m'a largué

réalisateur

Susanna Fogel



Durée

116 minutes

Évaluation

R

Langue

anglais, russe, français



Jeter

Mila Kunis, Kate McKinnon, Sam Heughan, Justin Theroux, Gillian Anderson, Hasan Minhaj, Jane Curtin, Paul Reiser

Disponibilité

Théâtres partout le 3 août

Publicité

Alors que la deuxième décennie du 21e siècle tire à sa fin, deux concepts comiques qui, il y a quelques années à peine, étaient salués comme excitants et frais - des comédies torrides, cotées R, dirigées par des femmes et des comédies d'action violentes cotées R - sont maintenant banal. ( Ananas Express est sorti il ​​y a 10 ans, et Demoiselles d'honneur il y a sept ans, si vous pouvez le croire.) L'espion qui m'a largué mélange des éléments des deux, pour une comédie féminine classée R avec un noyau émotionnel solide – et des poursuites en voiture, des fusillades et des tortures sur le thème de la gymnastique greffées sur le dessus.



Mila Kunis incarne Audrey, une trentenaire de Los Angeles qui essaie toujours de comprendre ce qu'elle veut faire de sa vie. En attendant, elle vit avec sa meilleure amie, Morgan (Kate McKinnon), et travaille dans une version hollywoodienne à peine voilée de Trader Joe's. Audrey est au travail un après-midi lorsqu'un client lui demande de l'accompagner jusqu'à sa voiture ; pensant qu'il flirte avec elle, Audrey accepte avec joie, seulement pour être forcée à l'arrière d'une camionnette et interrogée sur son ex-petit ami, Drew (Justin Theroux), par deux agents du gouvernement, Sebastian du MI6 (Sam Heughan) et Duffer de la CIA ( Hassan Minhaj). Extrêmement énervée après avoir été larguée par SMS, Audrey accepte de leur dire tout ce qu'elle sait. Ensuite, comme ils ont tendance à le faire dans ces films, les choses dégénèrent rapidement. Après un raid dans leur appartement qui a fait plusieurs morts, Audrey et Morgan s'envolent pour l'Europe pour terminer la mission commencée par le pauvre Drew, qui semble être beaucoup moins un connard maintenant qu'il est mort.

Le défi pour ce film, comme pour toutes les comédies d'action cotées R, est le ton, en particulier, équilibrer les éléments de comédie et d'action afin que les rires ne se dissipent pas à mesure que les corps s'accumulent. La réalisatrice Susanna Fogel gère cela en minimisant l'action; elle est à l'aise pour mettre en scène des séquences de cascades complexes, mais les résultats sont si génériques qu'ils sont évidemment conçus pour l'utilité plutôt que pour des sensations maximales. L'action du film repose également fortement sur un mixage sonore suffisamment fort pour faire exploser les haut-parleurs de votre multiplex local, ce qui est bon pour une secousse momentanée mais devient fastidieux assez rapidement. Le côté comique de l'équation, quant à lui, est plus vivant et plus mémorable, grâce à deux facteurs : l'accent mis sur l'amitié d'Audrey et Morgan, et Kate McKinnon dans l'un de ses rôles génériques.