Something Awful a été sauvé du bord de l'effondrement par ses propres utilisateurs, et Dieu merci pour cela

ParRandall Colburn 19/03/19 17:48 Commentaires (95)

Capture d'écran: Youtube

Si vous aviez un certain âge où Internet est devenu une partie inextricable de la vie quotidienne, vous avez probablement posté une ou deux choses sur Quelque chose d'horrible . Créé par Richard Lowtax Kyanka en 1999, le site est passé d'un blog cynique à un forum massif, façonner irrévocablement la culture en ligne — pour le meilleur et pour le pire — en cours de route. Le site est très différent maintenant de ce qu'il était dans les années passées, en partie grâce aux frais de 10 $ qui donnent accès à ses forums, conçus spécifiquement pour empêcher les bots et les trolls d'entrer. L'objectif est de s'assurer que les utilisateurs ne rencontrent (et colportent) que des conversations animées et, bien sûr, beaucoup de snark bon enfant.



Publicité

Cependant, ces frais n'étaient pas suffisants pour garder Something Awful hors du rouge. Plus tôt ce mois-ci, Kyanka, qui gère le site plus ou moins en solo depuis plusieurs années, a été touchée par plus de 60 000 $ de dette médicale le même jour où le compte bancaire du site a plongé dans le négatif. Something Awful était sur le point de fermer, mais moins de 24 heures plus tard, ce n'était pas le cas. UNE Patréon associé aux concerts parallèles de Kyanka est devenu un point de contact pour les fans de Something Awful (alias goons), qui l'ont diffusé sur tous les forums et canaux sociaux possibles. Des milliers de personnes ont été collectées via le seul Patreon, tandis que les dons personnels et les ventes de produits dérivés ont explosé. Pouvez-vous imaginer faire ça pour Jack Dorsey ?

Quelque chose d'horrible est sauvé pendant un bon moment, dit un modérateur utilisant le nom d'écran Bobbie Wickham, nous disant qu'il y a assez d'argent à travers le seul Patreon pour faire avancer les choses.

Il est universellement convenu parmi les hommes de main que l'argent doit être consacré au fonctionnement des forums et au remboursement de la dette médicale de Lowtax, poursuit-elle. Dieu seul sait depuis combien de temps le gars n'a pas tiré profit des forums, et il est attendu depuis longtemps. Après tout, SA est une entreprise qu'il possède et dirige depuis vingt ans (!). Il a droit.



On pourrait se demander pourquoi un dinosaure comme Something Awful devrait rester actif en ces temps extrêmement en ligne. Qui en a besoin quand il y a Reddit, 4chan et l'étendue des médias sociaux ? La réponse des modérateurs parle de nombreux problèmes actuels qui affligent la communauté technologique, à savoir la question de à quoi ressemble la modération de contenu dans une culture en ligne aussi vaste, en particulier inondée d'acteurs de mauvaise foi. Après la fusillade de Christchurch en Nouvelle-Zélande la semaine dernière, les images de l'attaque se sont rapidement propagées sur YouTube, Facebook et d'autres forums, entraînant des appels désespérés pour les entreprises technologiques d'investir avec modération et de reconnaître leur rôle dans la facilitation de la radicalisation. Il est facile de se sentir comme si Internet nous a échappé.

G/O Media peut toucher une commission Acheter pour 14 $ chez Best Buy

Something Awful opère évidemment dans un domaine beaucoup plus petit que les hubs susmentionnés, mais cela fait partie de son attrait. Pour les modérateurs à qui nous avons parlé, le prix d'entrée défiant les robots fonctionne parallèlement à une culture de modération active et réfléchie pour empêcher le racisme et la misogynie endémiques qui envahissent d'autres lieux de rassemblement en ligne. Il y a aussi le refus de Kyanka de vendre Something Awful, qui, comme le dit Wickham, lui a permis de servir de bastion contre les ordures Internet de droite folles.

Hieronymous Alloy, un autre modérateur avec qui nous avons parlé, fait écho à ce sentiment. Fondamentalement, la communauté SA est ce que pourrait être Internet s'il était modéré intelligemment et humainement. Divers, intelligent, équilibré, détaillé.



Publicité

Le forum de discussion politique est le meilleur, en grande partie parce que la plupart des gens ici ne sont pas venus ici pour la politique, dit Alloy, le modérateur du sous-forum Book Barn. Ils sont venus pour autre chose, pas seulement pour faire avancer un programme partisan et, en conséquence, plus les frais de 10 $ qui empêchent les bots et les trolls, la discussion est équilibrée et ne tombe généralement pas dans le même genre de poursuite partisane ou des pelotons d'exécution circulaires que vous trouvez dans d'autres forums de discussion.

Bien sûr, ces forums ressemblent toujours à Internet tel qu'il existait il y a dix ans, mais cela pourrait également changer. Le forum est vieux et le codage est foutu ; le rêve est de le réparer pour de bon et de le faire entretenir par un professionnel, dit Wickham. Les choses se sont bien passées avec les restes de l'équipe de bénévoles qui l'ont construit, mais il est temps que quelqu'un soit contractuellement obligé de gérer le site en échange d'argent.

Publicité

Maintenant, c'est en fait une possibilité, et vous pouvez aider à en faire encore plus en faisant un don au Patreon ici .