Red Letter Media publie sa revue Force Awakens, seulement 10 mois après tout le monde

ParDan Neilan 10/03/16 14h45 Commentaires (849)

Photo : YouTube

Près de 10 mois après la sortie record du film au box-office, les cinéastes indépendants sont devenus des critiques de films à Médias Lettre Rouge ont enfin partagé L'examen de M. Plinkett de Star Wars : Le Réveil de la Force , et c'est presque aussi long que le film lui-même. Si vous pensez qu'il n'y a aucun moyen qu'un avis - même un pointage à une heure et 45 minutes - puisse vous dire quelque chose que vous n'avez pas déjà lu sur le plus récent Guerres des étoiles versement, vous avez en grande partie raison. Pourtant, il a ses moments.



Publicité

Pour ceux qui ne le savent pas, Harry S. Plinkett est un personnage de critique de film créé par Mike Stoklasa de RLM. Le personnage est souvent décrit comme psychotique et incarne simultanément les meilleures et les pires qualités des critiques de films en ligne. Il est capable de donner un aperçu réfléchi des défauts inhérents aux images de genre commercialisées en masse, tout en conservant son image de slob mangeur de pizzas haineuses, même s'il est conscient de lui-même. Les critiques de Plinkett sur le Guerres des étoiles préquelles est devenu très populaire il y a quelques années, les gens ont donc attendu avec impatience son point de vue sur Réveil de la Force .

Malheureusement, 10 mois est une longue période dans le monde de la consommation de médias en ligne et la plupart des reproches de Plinkett avec le film sont un territoire bien foulé. Les 45 premières minutes sont consacrées au rachat de Disney et au farfelue Théorie des anneaux, tout pour qu'il puisse finalement dire Réveil de la Force est trop semblable au Un nouvel espoir . Il passe ensuite le reste de la critique à affirmer que la représentation diversifiée sur le film n'a pas d'importance pour les enfants et les personnes dans Guerres des étoiles devrait avoir plus de relations sexuelles, ce qui représente certainement une école de pensée.

Les critiques de l'allégeance du eur au fandom et la Disney-fication de Guerres des étoiles sont valides, mais si Plinkett veut que ces critiques aient le même mordant que les anciennes, peut-être devrait-il les publier un peu plus tôt. Surtout avecun tout nouveau film Star Warsattendre à chaque coin de rue.