Les autres gars

ParScott Tobias 08/05/10 14:05 Commentaires (284) Commentaires B +

Les autres gars

réalisateur

Adam McKay

Durée

107 minutes



Évaluation

PG-13

Jeter

Will Ferrell, Mark Wahlberg, Michael Keaton

Publicité

C'est un témoignage du génie comique de Will Ferrell que ses films soient bons du tout. Ferrell n'est pas un satiriste ou un humoriste d'observation, et il n'est pas confortablement confiné dans les garde-fous d'un scénario, même bien écrit. Son exutoire naturel est la comédie à sketchs de Saturday Night Live , où son don pour la bêtise dégressive pourrait être emballé en morceaux de cinq ou 10 minutes. Donc un bon film de Will Ferrell, comme la comédie inspirée copain-flic Les autres gars , gloms ensemble assez de riffs intelligents et d'affaires amusantes aléatoires pour surmonter les inévitables grumeaux et impasses. Cela aide que le collaborateur régulier de Ferrell, le réalisateur Adam McKay ( Présentateur , Nuits de Talladega , Demi frères ), a un panache visuel rare dans les comédies hollywoodiennes, et particulièrement utile lorsque des fusillades et des poursuites en voiture entrent en jeu. Défoulez-vous ce n'est pas le cas.



La séquence d'ouverture bang-up établit l'ordre hiérarchique dans le département de police de New York, où quelques drogués d'action meathead, joués par Samuel L. Jackson et Dwayne The Rock Johnson, sont les meilleurs flics de la ville, remportant des applaudissements malgré leur outrageusement style trop zélé. Pendant ce temps, les autres gars du titre sont les jockeys de bureau. Leurs rangs comprennent Ferrell (qui claque joyeusement les rapports de police et les documents comptables) et son partenaire belliqueux Mark Wahlberg, qui chevauche le pin depuis qu'il a tiré sur un héros local. La plupart du temps par accident, Ferrell et Wahlberg tombent sur une énorme affaire en col blanc impliquant un milliardaire britannique (Steve Coogan) et des investisseurs escroqués, mais Ferrell, averse au risque, ne prend pas facilement les dangers du vrai travail de détective.

Grand casting prend Les autres gars la plupart du temps: Ferrell tire une mine de bons matériaux de l'inefficacité bizarre de son personnage, et il s'associe parfaitement avec Wahlberg, qui est toujours le meilleur à son plus incrédule. Dans le rôle de leur commandant, Michael Keaton a enfin la chance de revenir à la comédie déséquilibrée de ses premiers films, et Coogan est convenablement gras comme un type de sacs d'argent qui charme les gens avec des billets pour Broadway et de l'eau de concombre. Certains gags de course s'étirent jusqu'au point de rupture, comme la capacité inexplicable de Ferrell à attirer des femmes chaudes (Eva Mendes joue sa femme) et une histoire de son passé, mais McKay donne au film suffisamment de structure et de style pour que l'action continue. Et comme dans les meilleurs véhicules Ferrell, si une blague échoue, plusieurs désarmants et originaux suivent toujours en peu de temps.